Des orques, encore!

 Marcela Meirelles Martins

 

©Marcela Meirelles Martins

 

©Marcela Meirelles Martins

 

©Marcela Meirelles Martins

 

©Marcela Meirelles Martins

 

©Marcela Meirelles Martins

 

Le village de Rausu

Le bateau pour l’observation des orques part du village de Rausu. Celui-ci semble de prime abord moins attractif pour le touriste que son voisin Utoro, à l’opposé de la péninsule. Le tourisme y est moins organisé, la locomotion n’est pas évidente pour ceux qui n’ont pas de voiture (ceci dit, j’ai beaucoup marché et c’était très bien). Certains diront qu’il est moins joli, mais sur ce point je ne suis pas d’accord, les vues sur les îles Kunashiri d’un côté et sur le Mont Rausu de l’autre sont très belles. À mon sens, depuis la mer, le village est plus photogénique que celui d’Utoro et puis, il y a les orques! Il s’agit donc d’un village où l’on croise peu de touristes (à part dans le centre des visiteurs) mais beaucoup d’habitants…

Deuxième rencontre avec les orques

Ma troisième journée à Rausu a mal démarré, il pleuvait des cordes et je n’ai pas pu observer les ours brun comme prévu. Du coup, j’ai refait un tour en bateau l’après-midi, totalement improvisé. Parfois quand on voyage les choses s’emboitent de façon surprenante: j’ai mis les pieds sur le bateau et le vent et la pluie se sont arrêtés, le soleil est légèrement apparu – juste pour apporter ce chouia de lumière qui manquait sur les photos d’hier – la mer est devenue calme et sereine… J’ai pu apercevoir plein d’orques ce jour là et me rendre compte que ce sont des créatures très exhibitionnistes qui s’approchent volontiers des bateaux! Il y avait plein de petits qui sautaient dans tous les sens, c’était magique de voir ces animaux dans leur milieu naturel. Quel bonheur encore une fois! J’ai d’ailleurs tellement souri que j’avais mal au visage en rentrant…

Avant d’écrire ce billet, j’ai fait une recherche d’images sur internet en utilisant les mots orques ou orcas en anglais. J’avais un peu le blues en rentrant de ce beau voyage mais le résultat de cette recherche m’a définitivement achevée: 85% des images sont relatives à des orques en captivité… Vous qui me lisez, si vous êtes déjà allés ou si vous comptez aller bientôt dans un de ces parcs aquatiques, regardez ces deux excellents documentaires: The Cove et Blackfish. L’envers du décor de ces endroits (ou des films, aquariums etc. qui se servent d’animaux) est honteux, infect même. Rien ne vaut l’observation dans leur milieu naturel, et sans les appâter, cela va de soi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s