Mangrove de Palau

  • ©Marcela Meirelles Martins
  • ©Marcela Meirelles Martins
  • ©Marcela Meirelles Martins
  • ©Marcela Meirelles Martins
  • ©Marcela Meirelles Martins

J’ai vaguement regardé un reportage hier soir sur la mangrove. Vaguement? Oui, très vaguement. Allez, j’avoue: je jouais à la PS3 pendant que l’être à côté de moi regardait un reportage sur la mangrove.

Du coup, mon cerveau qui n’arrive plus à se focaliser sur une chose à la fois, a gardé quelques souvenirs épars de sorcière qui fait très peur, de passage du niveau 11 au niveau 14 et, on y vient, de cette fameuse mangrove en forme de coeur photographiée il y a 26 ans (oui, déjà) par Yann Arthus-Bertrand en Nouvelle Calédonie.

Pour résumer le peu que j’ai pu retenir de ce reportage, quand la photo a été prise le centre du coeur était vide, enfin, il n’y avait que de l’eau, pas de mangrove. Centre brun/boueux et rebords verts. Photo ici.

Avec le passage des années cette mangrove s’est développée et a couvert toute la surface du coeur. D’ailleurs la photo prise par Yann Arthus Bertrand en 2002 montre bien un coeur totalement vert.

– Mais pourquoi cela nous intéresse-t-il?

– Et bien cela n’intéresse personne, répond une des petites voix qui vit dans ma tête et qui me gâche la vie depuis trop longtemps.

Niveau cervelle, ça s’est passé un peu comme ça:

  • Sur quoi vais-je bien écrire aujourd’hui? Tiens, sur la mangrove;
  • J’aime bien la mangrove car cela me fait penser à cette soirée passée avec Anne à Machilly quand on regardait le livre la Terre vue du ciel et qu’on essayait de deviner où les images avaient été prises. On était jeunes et insouciantes. Pfff;
  • Focus Marcela;
  • Une sorcière qui explose dans une grotte. Phrase subliminale;
  • Oh, c’était bien de faire du kayak dans la mangrove de Palau;
  • J’aime bien la mangrove car cela me fait penser à la maison, c’est ma madeleine de Proust à moi.
  • Ne pas broyer du noir. Revenir sur un truc positif. Mangrove de Palau donc.

La mangrove de Palau

Si tu vas plonger à Palau et que le dernier jour  (celui où tu n’as pas le droit de plonger à cause des bulles résiduelles d’azote qui peuvent faire boum dans ton corps si tu prends l’avion trop tôt) tu ne sais pas quoi faire (oui, je sais, c’était une longue parenthèse, il faut relire le début), tu peux faire un tour en kayak dans la mangrove avec Martin. Ou avec quelqu’un d’autre si tu veux, un peu de liberté que diable (Martin parle français et t’explique plein de choses ceci dit…).

Pourquoi c’est bien?

  1. Car après avoir plongé pendant 10 jours, 3 fois par jour, tous les jours, tu n’es pas fatigué et tu peux te permettre de ramer toute la journée.
  2. C’est beau, simplement.
  3. Parce qu’il n’y a personne d’autre, pas un chat, nessuno.
  4. Il y a une biodiversité hallucinante dans la mangrove et si tu as de la chance tu peux voir plein de bébés requins.
  5. Enfin, tu verras sûrement des trucs puisqu’à Palau, même près de la mangrove l’eau est transparente. Transparentissime même.

C’est très triste ces mangroves qui disparaissent dans le monde – changement climatique, montée des eaux, pollution etc. – se retrouver pendant une journée dans cet environnement fragile et si nécessaire à notre planète est toujours génial. Et finalement, je n’ai aucun souvenir de piqûre de moustique ou de coup de soleil. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de piqûre ou de coup de soleil. Ce sont juste des choses qu’on oublie vite…

3 Comments

  1. Inger says:

    This looks like a wonderful place for kayaking. And I really liked the first photo where the reflections in the water are perfect:)

    • Thanks Inger! It’s actually a amazing place for scuba diving and, in your day of, kayaking… The mangrove swamp there was preserved and, well, it was big… So, the biodiversity is amazing, you see a lot of animals. We went in May, there were very few tourists, you are literally alone in the swamp!

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

error: Alert: Content is protected !!
%d bloggers like this: