Volcanoes national park – Hawaï

Paysage lunaire, silence, paix. Je ne m’attendais pas à cela! Le Kilauea est en éruption depuis 1983 ce qui fait de lui un des volcans les plus actifs au monde.

Dans mon imaginaire je voyais déjà de la lave qui coule partout, une chaleur infernale, un grognement de Godzilla, une odeur de soufre et le malin qui traine dans le coin.

Que nenni!

Déjà, en arrivant, on se demande:

– Où qu’il est le volcan?

– Mais sous tes pieds pardi!

Contrairement à d’autres volcans, comme l’imposant et symétriquement parfait Fuji-san, on ne doit pas regarder vers le haut pour l’apprécier mais vers l’horizon. À hauteur d’oeil quoi. Parfois les empilements de lave s’écroulent ce qui fait qu’on doit même regarder vers le bas. Je m’explique, sur la photo plus haut on voit la fumée qui sort de la caldera, de jour. De nuit, on voit au même endroit des éclats rouges orangés provenant de la lave qui bout dans le lac formé à l’intérieur du cratère suite à un affaissement. C’est magique.

Dans dix ans le paysage sera différent. Dans quelques milliers d’année une nouvelle île se formera grâce aux coulées de lave qui se jettent dans la mer. L’oeil voit de la désolation et de la destruction, d’autant plus quand on observe la végétation brûlée aux alentours. Mais paradoxalement, la terre se forme littéralement sous nos pieds. C’est très émouvant de marcher sur cette lave qui donnera naissance à de la nouvelle terre, à une nouvelle végétation, à des nouveaux paysages où des nouveaux animaux viendront y vivre. C’est Pelée, la déesse hawaïenne du feu et des volcans (elle vit à Kilauea hein) qui fait un croche-pieds à l’être humain destructeur. Et na!

Trekking

Il y a plein de chemins de randonnée et on peut poser sa tente et dormir dans le parc. Imaginez le scénario: pas de villes aux alentours, donc pas de lumières, le ciel et les étoiles sont à vous! Et le silence? Inexistant. La nature nous berce avec ses sons: la mer (déchainée sur cette côte) qui tape contre les rochers, les grillons et autres insectes, les bruits, qu’on croit entendre, de la lave qui tombe dans l’eau…

À faire absolument

  • Discuter avec les rangers et écouter leur conférence. On apprend énormément et c’est souvent des gens originaux et drôles. Plus sérieusement: on est quand même dans un volcan (oui, à l’intérieur) en éruption. Leurs conseils sont donc vitaux!
  • Se perdre dans les petits chemins et routes loin des sentiers battus.
  • Se promener à pied la nuit vers la fin de la Chain of Craters Rd: frissons assurés!

Plus d’info

https://www.nps.gov/havo/index.htm

4 Comments

  1. Inger says:

    This looks amazing! Such a special area to experience:) Love the photos – the dark grey/almost black against the blue sky is lovely.

  2. Vania S Viaro says:

    Ola Marcela, Sempre emocionante ver tuas fotos e comentarios. Magnificos e bastante adrenalina! Beijo. Vania.

    ________________________________

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

error: Alert: Content is protected !!
%d bloggers like this: